Explications sur la disparition du TG937 1 (Ex passerelle Wires-X)

Pour que ce soit compréhensible par tous les OM, y compris ceux qui n’ont pas connaissance de l’historique complet qui a abouti à la suppression de la passerelle Wires X sur le TG 937 1 je vais remonter un peu dans le temps. F1ZIT est un relais C4FM situé  au Nord Est de la région parisienne. La Room de F1ZIT est un peu l’équivalent du TG208 pour le DMR. Aujourd’hui, il y a une soixantaine  de connexions permanentes Nodes personnels et relais confondus. Il y a 3 ans nous avons monté une passerelle entre F1ZIT et le réseau BrandMeister d’abord sur le TG 208 8 puis sur le  937 1. À plusieurs reprises nous avons fait l’objet de passerelles sauvages avec IPSC2 et mieux encore avec un TG qui servait de passerelle au D-Star. Sachant que sans conversion audio avec un module  AMBE, le C4FM n’est pas compatible avec le D-Star. Je vous laisse imaginer les dégâts et l’agacement des usagés !

Dans les cas ci-dessus, la solution est assez simple ; une bonne règle de bannissement de l’adresse IP des apprentis sorciers dans le firewall a suffi dans un premier temps à faire le nettoyage. Mais les “Harry Potter” allaient faire preuve de réactivité et d’imagination ! En effet, malgré une adresse IP bloquée ; qu’à cela ne tienne,  ils ont remonté les passerelles par voie radio en plaçant 2 Hot-Spots  sur la même fréquence mais sur 2 TG différents voire même 2 réseaux distinct (Ex : Hot-Spot A sur BM TG208xxx & Hot-Spot B sur IPSC2 TGzzz et nous revoilà à “Poudlard” !). Sauf que cette fois, c’est de la H.F. ; donc beaucoup plus difficile à filtrer sans compter la dégradation de la qualité audio épouvantable et les latences occasionnées par ce type de liaisons. Voilà en gros les raisons qui nous ont poussés à cesser toutes interconnexions avec l’ensemble des réseaux DMR et c’est beaucoup mieux ainsi !

Personnellement, je suis farouchement opposé à toutes ces passerelles qui techniquement sont incompatibles voire impossibles à gérer, ne serait-ce que pour des questions de fluidité et de critères d’admissions non pris en charge par le D-Star notamment. La conséquence de ces interconnexions fait fuir les utilisateurs car le DMR est déjà assez complexe en soi avec une audio très performante et n’a pas besoin d’être raccordé au réseau D-Star qui utilise une technologie des temps anciens avec une audio saturée et métallique lorsque celle-ci est rediffusée par un relais DMR entre autre. Il n’y a pas ce problème avec le C4FM car le CODEC est absolument identique ! Que chacun choisisse son mode numérique C4FM, D-Star ou DMR en toute liberté avec un émetteur compatible et un Hot-Spot adapté. Il est donc néfaste de générer des tensions entre OM en rajoutant du charbon dans la chaudière au point de faire monter la pression en polluant les TG des petits copains !

Pour la tribu de F1ZIT.

Cet article a été consulté 211