Mise au point sur les rumeurs visant la Classe 3, le DMR et la réglementation !

Il semblerait qu’une mise au point concernant les opérateurs de Classe 3 soit nécessaire  afin de couper court aux rumeurs que certains OM mal informés ou mal intentionnés tentent de propager de manière virale sur tous les réseaux ! Quand on ne sait pas lire ni interpréter et encore moins comprendre les textes officiels, autant s’abstenir au risque de passer pour ce que l’on est !

La règlementation française n’encadre pas actuellement les interconnexions à l’internet par les stations radioamateurs. je vous invite très fortement à consulter l’article officiel de l’ANFR d’où est extraite cette phrase : https://planstrategique.anfr.fr/?p=1194

Les opérateurs de Classe 3 utilisant un accès direct au réseau IP par l’intermédiaire de moyens informatiques tels qu’une clef USB DVStick 30 ou autre serveur virtuel DVLink par exemple (voir nos tutos vidéos : https://www.youtube.com/channel/UCmFohN3azsZjuu9_6Nk0XbA) ne sont pas concernés par lesdites classes d’émissions puisqu’ils n’utilisent AUCUNE LIAISON RADIO !

Je rappelle au passage que les responsables de relais transpondeurs UHF voire HF, retransmettant régulièrement nos amis F0 (émettant en VHF) ne sont pas plus condamnables que condamnés comme certains le prétendent mensongèrement sans jamais en fournir la moindre preuve ! Exemple les 160 relais du réseau analogique RRF qui fonctionnent ainsi depuis plusieurs années !

Il se produit actuellement la même chose qu’aux débuts du réseau Echolink où un certain OM profitant de sa position influente et visiblement irrité par l’arrivée des nouvelles technologies comme l’utilisation des Réseaux Ouverts au Public avait tenté d’intimider les responsables de relais raccordés à Echolink.

D’après certaines rumeurs non vérifiables, il semblerait que des individus peu scrupuleux auraient récupéré et détourné volontairement des enveloppes contenant des documents officiels arborant le logo de l’ANFR  afin de les réutiliser dans le but d’influencer quelques responsables de stations répétitrices du Service Amateur à l’aide de courriers fallacieux leurs étant adressés sans réfléchir aux conséquences très lourdes auxquelles ils s’exposaient.

En résumé, je fais appel à votre bon sens pour ne pas tomber entre les mains de manipulateurs pervers et de croire en leurs propos non fondés ni vérifiables car cela nuit profondément à la réputation de notre communauté radioamateur ainsi qu’au développement de notre loisir. N’hésitez pas à vous documenter auprès des instances officielles ou de personnes sérieuses et responsables.

1235 consultations de cet article.